Les routes du café

Le premier café, le Kiva Han, aurait été installé à Constantinople (Istanbul) en 1555. Moins d’un siècle plus tard à Paris, le Café Le Procope, toujours en activité, est reconnu comme le véritable premier café et le plus ancien restaurant de Paris, en plein cœur du célèbre Quartier Latin. En 1723, l’année où Bach emménage à Leipzig, le Zimmermannsche Kaffeehaus est le plus grand et le meilleur café de Leipzig, ainsi qu’un lieu de rencontre pour la classe moyenne. En Angleterre, le café fait son apparition au 16ème siècle, en grande partie grâce aux efforts de la British East India Company et de la Dutch East India Company. Du premier établissement à Istanbul à l’arrivée de ce lieu de rassemblement social dans l’Europe des 17ème et 18ème siècles, les cantates du café de Bach et Bernier fournissent à l’ensemble Masques accompagné d’un musicien traditionnel, de deux solistes vocaux et d’un narrateur (optionnel), la trame musicale de ce programme qui retrace l’apparition et le foisonnement des premiers cafés européens.

Distribution

Ensemble Masques

7 musiciens – 2 solistes vocaux
1h15 sans pause

Programme musical

I. Constantinople – 1555

Taksim (improvisation) Dulab Rast

II. Leipzig – 1735

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Cantate Schweigt still, plaudert nicht BWV 21

III. London – 1660

Taksim (improvisation) & Wahda Sarabande
Matthew Locke (1621-1677)

Fantasia en ré mineur tirée des Consort in Fower Parts

IV. Paris – 1705

Taksim (improvisation) Sama’i

Nicolas Bernier (1664-1734)
Cantate Le Caffé pour voix, flûte, violon & basse continue

Partenaires

      

Informations

Vous souhaitez en savoir plus ou vous avez un projet en tête,
nous serons ravis d’en parler avec vous.