Ensemble Masques

Formé d’un noyau de 6 instrumentistes spécialisés en musique baroque, l’Ensemble Masques est reconnu pour son expressivité, l’éloquence et la profondeur de ses interprétations.

Il tire son nom des « masques » de l’Angleterre élisabéthaine – spectacles où se mariaient poésie, musique, danse et théâtre.

Réputé tant pour son expressivité et sa vitalité que pour son intégrité et sa précision, L’Ensemble Masques incarne pleinement la multiplicité de l’esprit du baroque. Réunis autour du claveciniste Olivier Fortin, les membres formant le noyau de l’ensemble mènent chacun des carrières de solistes et d’interprètes au sein de prestigieux ensembles internationaux de musique ancienne. Régulièrement se joignent au claveciniste d’autres instrumentistes partageant avec lui le même désir de rendre au répertoire joué tout son potentiel expressif.

Depuis sa création, l’Ensemble Masques a délibérément choisi d’explorer différents répertoires des 17ème et 18ème siècles et non de se cantonner à un style ou à un genre. Cette curiosité, inséparable de son identité, est le reflet de la réalité de la composition à l’époque baroque dans laquelle se sont croisées et mélangées différentes influences. Elle a ainsi conduit l’Ensemble à aborder de façon approfondie la musique germanique du 17ème siècle, à révéler l’universalisme et l’humanisme de Telemann, à s’intéresser au parcours initiatique du « Grand Tour », tant de choix artistiques sous-tendus par un goût pour les échanges, les mélanges, les emprunts et la mixité, comme en témoigne d’ailleurs la variété de nationalité des musiciens qui le composent.

Ses concerts l’ont emmené à jouer en France, en Belgique, aux Pays-Bas, en Espagne, au Portugal, en Autriche, en Allemagne ainsi que dans les principales villes du Canada et des Etats-Unis.

Artiste exclusif pour le label ALPHA, l’Ensemble Masques a consacré son dernier enregistrement à des œuvres de G.P. Telemann, CD salué par la presse internationale.  Son enregistrement précédant, consacré au compositeur autrichien presqu’inconnu Romanus Weichlein, fait l’unanimité de la critique, recevant un Diapason D’or, un « Choc » de Classica et « FFFF » de Telerama.  En 2014, l’Ensemble consacrait un enregistrement à la musique instrumentale de Johann Heinrich Schmelzer, récoltant lui aussi les éloges de la presse : en plus d’un « Choc » il reçoit le Critics Choice dans le « Gramophone Magazine » et est nommé « CD de la Semaine »  par Musiq3.  D’autres albums salués avec enthousiasme par la critique ont été enregistrés sur les labels ATMA, Dorian et Analekta.

Deux prochains projets discographique paraitront chez ALPHA en 2019 : Cafés d’Europe : à la découverte de la vie des premiers cafés, de Constantinople à Londres, en passant par Leipzig et Paris. Bach : concerti pour deux clavecins avec les clavecinistes Olivier Fortin et Emmanuel Frankenberg.

Mécénat Musical Société Générale est le mécène principal de l’Ensemble Masques

Musiciens formant le noyau de l’ensemble

Olivier Fortin | Fondateur et Directeur – Clavecin – Orgue

Diplômé avec distinction du Conservatoire de musique du Québec, OLIVIER FORTIN est récipiendaire de plusieurs bourses d’excellence qui lui ont permis de poursuivre sa formation à Paris avec Pierre Hantai et à Amsterdam avec Bob van Asperen. Lauréat des concours Bach de Montréal du concours de Bruges, il est très sollicité pour ses qualités de soliste et de chambriste. Il joue à travers l’Europe, au Japon, en Chine et en Corée du Sud, en Australie et en Nouvelle-Zélande, aux Etats-Unis et au Canada avec Masques, Capriccio Stravagante et Tafelmusik. Il se produit également avec Skip Sempé et Pierre Hantaï dans des programmes de musique pour deux et trois clavecins. Olivier Fortin est le fondateur et directeur de l’Ensemble Masques. De 2004 à 2008, il a enseigné le clavecin et la musique de chambre au Conservatoire de musique de Québec et il enseigne chaque année dans le stage de perfectionnement Tafelmusik Summer Institute à Toronto

Sophie Gent | Violon

La violoniste australienne SOPHIE GENT a étudié au Conservatoire Royal de La Haye avec Ryo Terakado. Vivant actuellement en France, Sophie se produit régulièrement avec l’Ensemble Masques, l’Orchestre Pygmalion, le Ricercar Consort, l’Ensemble Arcangelo, le Caravanserail et l’Orchestre du Collegium Vocale, entre autres. Professeur de violon baroque au Conservatoire d’Amsterdam de 2011 à 2014, elle a également donné des Masterclasses au Conservatoire d’Anvers, à l’Atelier de Musique Ancienne de Jérusalem, à l’Abbaye aux Dames de Saintes et à l’Académie de Musique Ancienne de Vannes. Elle est actuellement professeur au Conservatoire de Boulogne-Billancourt. Sophie joue un violon de Jacob Stainer de 1676.

Kathleen Kajioka | Alto

Reconnue pour sa  » fougue et son intelligence de musicienne chambriste  » (Globe and Mail), la violoniste et altiste canadienne KATHLEEN KAJIOKA poursuit une carrière diversifiée, naviguant avec aisance entre les mondes musicaux allant du début à la fin des temps modernes, de la pop au Moyen-Orient. Depuis son retour dans sa ville natale après des études à l’Eastman School of Music de Rochester, New York, Kathleen fait partie de la scène de la musique ancienne de Toronto, en tournée et en concert avec Tafelmusik, Aradia et le Masque Theatre de Toronto, et à Montréal comme alto solo d’Arion Baroque, entre autres. En tant que membre de l’Ensemble Masques, elle s’est produite à travers l’Europe, le Canada et les États-Unis et a enregistré plusieurs albums salués par la critique sous les labels Atma, Alpha et Zig-Zag Territoires. Elle aime revisiter ses racines maternelles islandaises, où elle a été violon solo du Reykjavik Chamber Orchestra et directrice invitée du Skálholt Bach Consort. Elle enseigne l’interprétation historique à la Glenn Gould School du Royal Conservatory of Music et met à profit toutes ses expériences musicales dans son rôle de télédiffuseur et de codirectrice musicale au New Classical FM de Toronto et d’animatrice de la série « The Concert Series » diffusée à travers le Canada sur Vision TV.

Mélisande Corriveau | Violoncelle – Viole de Gambe

Acclamée par la critique pour son exceptionnelle maîtrise instrumentale, MÉLISANDE CORRIVEAU « appartient à une nouvelle génération de musiciens qui joignent un formidable talent d’interprète à des connaissance des pratiques d’époque… » (Gramophone). Elle est membre de l’Ensemble Masques, Les Voix Humaines, Bande Montréal Baroque, Sonate 1704 et Les Boréades. Sa discographie avec ces ensembles compte plus de 40 titres sur les labels ATMA Classique, Analekta, Harmonia Mundi, Paradizo, Zig-Zag Territories et Alpha. Rare spécialiste du pardessus de viole, sa récente parution en duo avec le claveciniste Eric Milnes, qui met en vedette le répertoire français du XVIIIe siècle pour cet instrument, a été nommée parmi les 10 meilleurs disques classiques de l’année (2016) par CBC Radio et a été choisi CD classique de l’année par Radio Canada. Elle est co-fondatrice et directrice artistique de l’ensemble L’Harmonie des Saisons, dont le premier album « Las Ciudades de Oro » (Villes d’Or) a été le lauréat en 2016 du très convoité Prix JUNO du Canada pour le meilleur disque classique de l’année dans la catégorie chant et chorale.

Tuomo Suni | Violon

TUOMO SUNI a étudié le violon baroque dans sa Finlande natale avec Kreeta-Maria Kentala avant d’entrer au Conservatoire Royal de La Haye où il fait se perfectionne  avec Enrico Gatti, obtenant une Maîtrise en 2005. La vie professionnelle de Tuomo est largement axée sur la musique de chambre, l’interprétation et l’enregistrement avec des ensembles internationaux tels que Opera Quarta, l’Ensemble Masques, Capriccio Stravagante et Ricercar Consort, avec lesquels il a remporté plusieurs prix, dont le Diapason d’Or pour le cd d’Opera Quarta des sonates en trio Leclair en 2007, et le cd Romanus Weichlein de l’Ensemble Masques en 2015. Tuomo est premier violon de Vox Luminis, deuxième violon solo du Concert anglais et chef de l’Orchestre baroque international Hallgrímskirkja. Il joue et enregistre régulièrement avec de nombreux autres orchestres dont l’Orchestre Baroque d’Helsinki, The Early Opera Company, Dunedin Consort et Bach Collegium Japan.

Benoît Vanden Bemden | Violon – Contrebasse

Musicien de longue date, BENOIT VANDEN BEMDEN est un contrebassiste et joueur de violone très recherché, tant pour le répertoire orchestrale que la musique chambre. Membre fondateur de l’orchestre baroque bruxellois Les Muffatti, il est également membre de l’Ensemble Masques et du Hathor Consort. Il collabore régulièrement avec Vox Luminis, Ricercar Consort, Capriccio Stravagante, Stradivaria, Le Caravansérail, Il Gardellino et Gli Angeli Genève, entre autres. Après ses études au Conservatoire Royal de Bruxelles sous la direction de Christian Vanderborght, Benoît se tourne rapidement vers la musique ancienne. En 2002, il obtient avec distinction un Diplôme Supérieur de musique de chambre au Conservatoire Royal de Musique de Mons et une Maîtrise en violon au Conservatoire Royal de La Haye. Il enseigne la contrebasse et le violon à l’Académie de Musique de Woluwe-Saint-Lambert (Bruxelles). Véritable gourmand, Benoît profite pleinement de son temps en tournée pour découvrir la cuisine locale et partager ce qu’il découvre sur son blog « Ripailles et Passacailles ». Et il n’oublie jamais de prendre avec lui ses chaussures de tango !

Partenaires

      

Informations

Vous souhaitez en savoir plus ou vous avez un projet en tête,
nous serons ravis d’en parler avec vous.