Discographie

Retrouvez la discographie de l’Ensemble Masques.
Nous sommes également présent sur Spotify – Qobuz – Deezer – Apple Music.
Devenez FAN dès maintenant!

Georg Philip Telemann

Le théâtre musical de Telemann

Sortie : 2016

“…une maestria irrésistible… Sublime.”  –  Classique News, France

Toujours chez Alpha, l’Ensemble Masques célèbre la musique de Georg Philip Telemann avec des Ouverture-Suites, démonstratives de la maîtrise des différents styles par ce compositeur. En effet, le prolifique Telemann était un adepte du style français. Comme il l’écrit dans son autobiographie, « Je me mis en quête des travaux de Lully, Campra et autres bons maîtres, et m’en tins presque exclusivement à leur style, si bien qu’en deux ans, je ne comptais pas moins de deux cents ouvertures « . Mais la musique française n’est que le point de départ d’œuvres qui englobent tout ce qui a touché l’imagination de Telemann.

L’Ouverture en la majeur révèle le côté raffiné de Telemann et l’habileté de son métier, tandis que sa Suite d’Ouverture « Les Nations » nous emmène dans un tour ludique de l’Europe, capturant les diverses caractéristiques et échos de ses nations. Son Concerto polonais démontre sa capacité d’absorber comme toute musique rencontrée, utilisant avec plaisir les saveurs distinctes des cours et des rues d’une Pologne autrefois puissante. Enfin, le « Burlesque de Quixotte » reflète une vivacité, un humour et une poignance sans pareil dans sa représentation musicale des aventures du chevalier errant de Cervantes.

“Les auditeurs pourraient bien s’étonner de découvrir encore les grâces fertiles de Telemann, loin de cette austérité qui colle à sa réputation.”  –  Musikzen, France

Romanus Weichlein

OPUS I, 1695

Sortie : 2015

 » La perfection technique, l’intensité d’articulation aux archets nous rappellent le Musica Antiqua Köln des grandes années. » – Diapason

Après leur disque consacré à Schmelzer, salué avec enthousiasme par la critique (‘Editor’s Choice’ Gramophone, ‘Choc’ de Classica), Masques revient à Alpha avec un programme présentant des œuvres de Muffat, Kerll et Pachelbel ainsi que celles d’un compositeur resté largement inconnu et totalement oublié : Romanus Weichlein (1652-1706).

Moine bénédictin, préfet et compositeur officiel de l’abbaye bénédictine de Säben, Romanus Weichlein a laissé plusieurs collections de sonates et de messes ainsi que de grandes chaconnes, œuvres magnifiques dans la tradition de ses compatriotes Biber, Johann Heinrich Schmelzer et Georg Muffat. Dans ce nouveau programme, L’Ensemble Masques présente à la fois des pièces d’ensemble et d’autres pour clavecin en solo ou duo (le deuxième clavecin étant joué par Skip Sempé), toujours avec l’expressivité, l’éloquence et l’interprétation profonde pour lequel  l’ensemble est connu.

« … sa musique exprime une puissance expressive, un engagement farouche qui fait mouche. Il s’oppose dans sa force déterminée aux styles plus élaborés de ses plus célèbres collègues avec lesquels il dialogue sur ce passionnant CD… Après Schmelzer, Olivier Fortin et son Ensemble Masques signent un nouveau coup d’éclat.  »  –  Le Soir (Belgigue)

Diapason d'Or award   ffff Télérama award  Choc Classica award

Johann Heinrich Schmelzer

Sacro-Profanus

Sortie : 2013

« Ces performances exceptionnelles sont tour à tour séduisantes et divertissantes. »  – Gramophone Magazine

Dans cet enregistrement, leur premier pour Zig-Zag Territoires, l’Ensemble Masques, passionné par le répertoire du baroque autrichien, se régale de la vaste imagination musicale de Johann Heinrich Schmelzer. Comme la plupart de ses contemporains (Biber, Walther, Sances), Schmelzer donne à la musique un double objectif :  » La musique est un plaisir pour les saints et pour les hommes ; c’est un acte de dévotion, mais aussi un symbole de vertu humaine « . Sa collection Sacro-profanus concentus musicus est une illustration magistrale de ce credo. Masques nous offre des sonates pour cinq et six instruments de cette collection, en alternance avec des pièces de caractère comme Die Fechtschule (l’évocation d’une bataille), Die Polnische Sackpfeiffe, et le fameux Lamento sopra il morte Ferdinandi III. Ce programme varié met en valeur la diversité et l’inspiration italienne de la musique de Schmelzer.

GRAMOPHONE Editor's Choice award   Choc Classica award   Klara 10 award

Johann Rosenmüller

Sonate a 2, 3, 4 e 5 stramenti, da arco & altri

Sortie : 2013

“une exécution inspirée et sans faille… Dans une prise de son exemplaire, cette gravure magnifique trouvera dans le temps une référence indiscutable de la musique de Rosenmüller.”  – Le Parnasse Musical

Après son CD Mensa Sonora, l’Ensemble Masques poursuit son exploration du répertoire de l’Europe centrale du XVIIème siècle avec ce disque de musique de Johann Rosenmuller. Compositeur en pleine ascension au milieu du XVIIème siècle à Leipzig, il est appelé à occuper le poste de Cantor – le même poste qui amènera Bach à Leipzig 70 ans plus tard. Emprisonné dans des circonstances colorées, il s’évade et s’enfuie en Italie. Il passera les 25 années suivantes à Venise, un séjour qui inspirera une musique instrumentale personnelle et expressive, parmi lesquelles figurent les 12 sonates incluses dans cet enregistrement.

Rameau

Pièces de clavecin en concerts

Sortie : 2010

C’est un Rameau de chair et de sang, débordant d’énergie, chaleureux, réfléchi et sensual. La prise de son est superbe. Un régal!” – Diapason

Ce compositeur, maître de l’opéra français du XVIIIème siècle, a réservé sa seule et unique publication de musique de chambre aux cinq Pièces de clavecin en concerts. Uniques non seulement dans la production de Jean-Philippe Rameau, ces œuvres changent l’idée conventionnelle de la formation de musique de chambre dans laquelle un instrument mélodique est accompagné par un clavecin. Ici, la riche écriture du clavier est autonome et elle est accentuée par lignes du violon de flûte et de la viole de gambe qui jouent des rôles secondaires. Pleins d’esprit et de sentiments, ces portraits nous donnent un aperçu des illustres milieux musicaux et sociaux dans lesquels Rameau a évolué.

Bach – Concerti & Sonata

Sortie : 2007

“…une des plus enthousiasmantes des concertos… Fortin laisse s’épanouir le chant de la main droite tandis que la gauche déroule ses arpèges…” – Le Monde de la Musique

Le fondateur et directeur artistique de l’Ensemble Masques, Olivier Fortin; se met en vedette dans cette collection d’œuvres pour clavecin de J.S. Bach. En appliquant la forme de concerto instrumental qu’il a appris de Vivaldi et d’autres Italiens, Bach a jeté les bases de l’idiome familier du concerto pour clavier avec sa complexité et son ampleur émotionnelle. Deux concertos pour clavier et cordes sont inclus dans ce programme : le concerto en fa mineur, BWV 1056, et le grand concerto en ré mineur, BWV 1052 – version sélectionnée pour l’édition des concertos de Bach de l’anthologie « Indispensable Collections » de Diapason. Le Concerto italien non accompagné est également inclus, et la violoniste Masques Sophie Gent se joint à Fortin dans la Sonate en la majeur pour violon et clavecin Obbligato, BWV 1015, pour compléter le programme.

Diapason d'Or award

Mensa Sonora

Sortie : 2006

Compositeurs : Heinrich Ignaz Franz von Biber | Georg Muffat | Johann Michael Nicolai | Johann Heinrich Schmelzer | Augustinus Kertzinger

“Masques est un ensemble de grand talent.” – Le Monde de la Musique

Mensa Sonora, la table sonore : le nom parfait pour cette collection de musique du 17ème siècle par les meilleurs compositeurs du monde germanophone. Les œuvres de Muffat, Schmelzer, Nicolai et Kertzinger sont présentées entre celles du grand violoniste et compositeur H.I.F. Biber, dont le nom de la publication de 1680 a donné le nom à cet enregistrement. C’était l’époque de la tradition humaniste où la participation conjointe de la musique et d’un repas facilitait la réunion du corps et de l’âme, favorisant une meilleure compréhension entre les invités, développant de nouveaux partenariats et élargissant les aptitudes à la conversation en s’inspirant du dialogue subtil des voix instrumentales. L’harmonie dans la diversité : la définition même de la musique elle-même.

 

Écoutez l’Ensemble Masques sur Spotify

Partenaires

      

Informations

Vous souhaitez en savoir plus ou vous avez un projet en tête,
nous serons ravis d’en parler avec vous.