Oratorio « La morte del cor penitente »

Compositeur prolifique, Legrenzi a exercé son art tant dans des œuvres pour l’église que l’opéra, la musique de chambre et des oratorios. Il a exploré tous les genres musicaux de son époque, prenant la relève de Gabrieli et de Monteverdi et jouissant en son temps d’une réputation enviable auprès de ses contemporains. Plus connu pour […]
Giovanni LEGRENZI (1626-1690) : La morte del cor penitente

Oratorio « La morte del cor penitente »

Compositeur prolifique, Legrenzi a exercé son art tant dans des œuvres pour l’église que l’opéra, la musique de chambre et des oratorios. Il a exploré tous les genres musicaux de son époque, prenant la relève de Gabrieli et de Monteverdi et jouissant en son temps d’une réputation enviable auprès de ses contemporains. Plus connu pour ses opéras que pour ses œuvres religieuses de son vivant (1626-1690), Legrenzi était largement admiré et copié dans toute l’Europe. Pratiquement tous les compositeurs ont étudié ses partitions – Bach a écrit une « Fugue sur un thème de Legrenzi », BWV 574.

Les oratorios connurent un âge d’or à Venise grâce en partie à la présence des quatre hôpitaux et habitations pour pauvres de la ville qui portaient une attention particulière à l’éducation musicale des orphelins. Portés par l’intérêt manifesté par les prêtres et laïcs de Rome, Bologne et Venise, les oratorios empruntent des éléments stylistiques dérivés de l’opéra : récitatifs, ariosos, ariassinfonias d’introduction et divisions en deux sections qui correspondent aux actes des opéras.

Des huit oratorios connus de Legrenzi, seulement trois nous sont parvenus. Parmi ceux-ci, La morte del cor penitente (La mort du cœur pénitent), un oratorio de chambre qui fut probablement écrit en 1671. Le thème décrit le développement spirituel d’un « pêcheur », personnage central de l’œuvre, qui doit payer sa dette à Dieu en prenant à cœur les commandements moraux de la pénitence afin de restaurer son honneur, souillé par ses méfaits. Du pèlerinage de la croix jusqu’à la lumière, le pénitent se repent afin d’accéder, ultimement, à la rédemption.

Un riche univers évoquant les tourments de l’esprit et de l’âme !

Carte

Prochains événements