Blow : Venus & Adonis

Alors qu’elle est en compagnie de son fils Cupidon, Venus est transpercée par une flèche envoyée accidentellement par ce dernier. La prochaine personne que Vénus rencontre est le beau et jeune Adonis, dont elle tombe immédiatement amoureuse. Adonis étant un chasseur, elle décide que pour être avec lui, elle prendra la forme d’Artémis, la déesse de la chasse. Dans la version originale du mythe, Venus finit par avertir Adonis du danger de chasser le sanglier, mais ce dernier ne tient pas compte de l’avertissement et est mortellement blessé par l’animal. La version de Blow diverge un peu de cette histoire alors Vénus encourage Adonis à aller chasser, malgré ses protestations. Cette version comprend également l’ajout d’un certain nombre de scènes comiques avec Cupidon, y compris la leçon d’orthographe qu’il donne aux jeunes cupidons et son opinion que presque personne à la cour n’est fidèle – une critique particulièrement âpre puisque l’on croit que Cupidon fut joué par Lady Mary Tudor (alors âgée de 10 ans) fille illégitime de Charles II, et Venus par Mary Davies, ancienne maîtresse du roi.

 Comme nombreux des opéras de cette époque, Venus & Adonis est fortement influencé par les opéras français, plus particulièrement ceux de Jean-Baptiste Lully. On y retrouve une ouverture à la française, un prologue qui se réfère en termes à peine voilés à la cour pour laquelle il a été écrit et de nombreuses danses populaires de l’époque. Venus & Adonis servit certainement de modèle pour Didon & Aeneas d’Henry Purcell, tant par sa structure que l’utilisation du chœur. 

Création 2020

Programme créé le 27 juin 2020 au
Midsummer Festival d’Hardelot

Distribution

Ensemble Masques

Venus
Adonis
Cupidon
6 chanteurs
9 musiciens