Le Monde avant Bach

Johann Sebastian Bach est certainement l’un des plus importants compositeurs de l’histoire de la musique. Depuis que Felix Mendelssohn a tiré de l’ombre ses plus grandes pages, il n’a jamais cessé d’être parmi nous. Que ce soit dans les lignes de ses Passions, de son “Art de la fugue” ou dans son célèbre Air “sur la corde de sol”, Bach est tellement universellement admiré qu’il est difficile de s’imaginer un monde vide de sa musique. Mais il y avait un monde musical avant Bach, un monde dans lequel vécurent de nombreux musiciens qui exercèrent une influence sur le grand Cantor de Leipzig. Dans ce programme, l’ENSEMBLE MASQUES jette un coup d’oeil à ces fondations pour y découvrir une atmosphère étonnante de ce monde d’“avant” Bach, un paysage musical à couper le souffle de beauté, de richesse et d’invention.

Distribution

Ensemble Masques

Sophie Gent, violon
Tuomo Suni, violon
Kathleen Kajioka, alto
Mélisande Corriveau, basse de viole
Benoît Vanden Bemden, violone

Olivier Fortin, clavecin

Programme musical

Première partie

J.S. BACH (1685 – 1750)
Contrapunctus 1 (l’Art de la Fugue BWV 1080)

ROSENMULLER (1617-1684)
Sonata nona à 5 en ré majeur (Sonatae à 2,3,4 e 5 stromenti da arco et altri, 1682)

J.H. SCHMELZER (1623 – 1680) Sonata IX à 5 en ré mineur (Sacroprofanum Concentus, 1662)

H.I.F. BIBER (1644 – 1704)
Sonata à 5 en sib majeur (Sonatae tam aris quam aulis servientes, 1676)

J.S. BACH
Sinfonia 9 en fa mineur BWV 975

  1. ROSENMULLER
    Sonata settima à 4 en ré mineur (Sonatae à 2,3,4 e 5 stromenti da arco et altri)

J.S. BACH / W.A. MOZART
Fugue KV 405 (d’après la Fugue du CBT II BWV 877)

H.I.F. BIBER
Sonata à 5 in en ré mineur (Sonatae tam aris quam aulis servientes)

Seconde partie

R.WEICHLEIN (1652-1706)
Sonata II à 5 en sol mineur (Encænia Musices, 1695)

J.S. BACH
« Air » tiré de la Suite no.3 in ré majeur, BWV 1068

MUFFAT (1653-1704)
Sonate N°5 en sol majeur (Armonico tributo 1682)

Partenaires

      

Informations

Vous souhaitez en savoir plus ou vous avez un projet en tête,
nous serons ravis d’en parler avec vous.